Photomodulation par LED

La LED médicale émet une lumière monochromatique qui agit sur le processus de réparation cutanée. L’activité des fibroblastes est intensifiée en stimulant ainsi la production de collagène et inhibe la collagénase et la hyaluronidase, enzymes responsables de la dégradation du collagène et de l’acide hyaluronique.

L’activité de la LED varie en fonction de la couleur de sa lumière, donc de sa longueur d’onde, qui pénètre plus ou moins dans la peau.

  • La LED est parfaitement indiquée pour les soins de l’acné et pour ralentir la calvitie.
  • La LED accélère la cicatrisation. Elle permet le traitement des vergetures associée à d’autre techniques.
  • La LED est un complément idéal associée à d’autres techniques de médecine esthétique, tels que l’acide hyaluronique, le laser et la lumière intense pulsée, les peelings, etc.

Idéale également pour l’hydratation de la peau en profondeur. En effet, après l’application de masques hydratants et revitalisants, la lumière LED permet la pénétration des principes actifs et ainsi complète parfaitement la technique du mésolift.

La LED est appliquée à quelques centimètres du visage ou de la zone à traiter sur une peau démaquillée et bien nettoyée. La durée de la séance, l’intensité et la couleur de la lumière varient en fonction du traitement.

Le traitement est indolore, on ressent juste une sensation de chaleur diffuse.

Les premiers effets sont visibles au bout de six à huit séances. Les modifications de la peau sont progressives et continuent plusieurs mois après le traitement, au fur et à mesure que le collagène se forme.

On préconise une séance par semaine pendant 4 à 6 semaines puis une séance par mois pendant 4 mois.